LA DAME DE COMPAGNIE

 

 

La Dame de Compagnie de Mary d'Angleterre est Claude de France. Claude était une des filles de Louis XII et d'Anne de Bretagne. Mary d'Angleterre devint donc sa belle-mère. Elle a à voir de près avec tous les personnages représentés sur les tapisseries, même avec Charles-Quint avec qui elle fut fiancée très jeune (tout comme Mary un peu plus tard). Peu après la mort de sa mère, elle épousa François d'Angoulême, le futur François 1er. Elle succéda directement à Mary d'Angleterre.


Sa belle-mère, l'autoritaire Louise de Savoie, l'avait contrainte à jouer le rôle désagréable de Dame de Compagnie auprès de Mary. Elle, fille de roi, dut servir de "servante" auprès de la femme qui avait pris la place de sa mère, une étrangère qui plus est ! Se méfiant de Suffolk en particulier, de son fils et des autres en général, elle l'obligea à partager la chambre de Mary et à épier ses moindres faits et gestes pour les lui rapporter.

Claude de France était de deux ans l'aînée de Mary. Mary était jolie, sensuelle, resplendissante de santé. En revanche, Claude était une personne effacée, timide, pieuse à l'excès. Elle avait un physique austère, une santé déjà précaire, et si sa mère, Anne de Bretagne boitait d'une jambe, elle boitait des deux et marchait fortement déhanchée.

Sur les tapisseries, il existe une certaine ressemblance de certains visages de la Dame de Compagnie avec un portrait de Claude qui se trouve au musée de Chantilly ou des miniatures d'époque. Il existe également une ressemblance morphologique du corps. Sur les tapisseries, elle est parfois d'apparence chétive, voire maladive, sa silhouette est souvent disgracieuse et le corps donne l'impression parfois d'être déhanché.

Cette Dame de Compagnie apparaît sur quatre des tapisseries et est absente des deux autres, "La Vue" et "Le Toucher", scènes où Mary n'a plus à être surveillée ; soit elle ne représente plus un danger pour Louise de Savoie et son fils ; soit la scène se situe ultérieurement, en Angleterre.

 


SUITE
PLAN DU SITE
Introduction
Les éléments
La vue
L'ouie
Le goût
L'odorat
Le toucher
Mon seul désir
Annexes