L'ODORAT

La perte de la couronne

Contrairement à ce que l'on a toujours affirmé, la Dame ne tresse pas une couronne de fleurs, encore moins une couronne de mariée de fleurs d'oranger. Au contraire, elle enlève tristement, un à un, les œillets de cette couronne déjà tressée.

Cette tapisserie, au premier degré, signifie bien l'un des cinq sens, l'Odorat : sur un banc, un petit singe porte une rose à son nez pour en respirer le parfum. Mais son véritable symbolisme est tout autre : Mary, entre les animaux héraldiques, enlève à regret les œillets de la couronne qu'elle tient entre ses doigts pour les remplacer par des roses qui sont dans un panier, sur un banc, à sa gauche.

 


Claude de France

Pourquoi Mary ne sent-elle pas la fleur elle-même ? La Dame à la Licorne a une occupation beaucoup plus importante à remplir dans cette tapisserie. "Dans les jardins de Loire pousse l'œillet de France". Au musée Condé, à Chantilly, se trouve un portrait de la reine Claude de France, qui a succédé à Mary d'Angleterre sur le trône de France, tenant à la manière d'un sceptre, serré contre sa poitrine un œillet : l'œillet de France. L'œillet était considéré à la Cour comme la fleur de France ; la rose était la fleur de l'Angleterre.


Ici, Mary semble à regret se défaire de sa couronne de Reine de France pour la remplacer par celle plus modeste de Princesse ou de Duchesse anglaise. La trace de larmes sur sa joue et cette autre larme sur celle du petit singe prouvent sa grande tristesse.
SUITE
PLAN DU SITE
Introduction
Les éléments
La vue
L'ouie
Le goût
L'odorat
Le toucher
Mon seul désir
Annexes